Comment punir son enfant efficacement

12 nov

 Name: Email: We respect your email privacyEmail Marketing by AWeber 

Comment punir son enfant efficacement

Mot-clé: comment punir son enfant

Comment punir son enfant ? Est-ce une question que vous vous posiez ? Dans cet article, vous allez découvrir des moyens efficaces, pratiques et simples qui vous permettront de punir votre enfant sans pour autant avoir l’air d’un agent de la CIA.

Punir son enfant peut se révéler éducatif quand on le fait pendant les circonstances appropriées. Par exemple, lorsque votre enfant transgresse une règle. Ou lorsqu’il réalise quelque chose que vous lui aviez clairement défendu.

Si vous êtes dans cette logique et cherchez à savoir comment punir son enfant, alors lisez ce qui suit…

 

comment punir son enfant

 

Comment punir son enfant: 5 punitions efficaces

Qu’est-ce qu’une bonne punition ? La punition doit avant tout, être graduée. En d’autres mots, elle doit être en fonction de l’ampleur de la faute commise. Plus la faute est importante, plus la répression doit être sévère.

Aussi, l’enfant doit comprendre les causes de sa punition. L’objectif est qu’il comprenne sa faute et les conséquences qui s’en suivent.

Alors, comment punir son enfant efficacement tout en n’étant pas trop sévère?

Voici cinq punitions qui marchent…

File dans ta chambre !

L’ancienne méthode qui marche toujours !

Cette punition est efficace quand il s’agit de calmer son enfant. Par exemple, lorsqu’il est très en colère ou qu’il se roule par terre.

En isolant votre enfant, il pourra vite retrouver le calme et réfléchir à son acte. Pour plus d’efficacité, privilégiez un endroit calme où il ne risque pas d’être stimulé ou distrait. L’objectif est qu’il prenne le temps nécessaire pour réfléchir à son acte.

Ignorez-le !

Cette punition marche efficacement quand elle est bien utilisée. Le meilleur moment pour le faire c’est lorsque votre bambin fait un gros caprice en hurlant, par exemple, à tue-tête.

Laissez-le faire. Ignorez-le. Si possible, éloignez-vous de lui. L’objectif est de vous montrer complètement indifférente. Cela peut être difficile. Mais c’est une punition qui s’avère payante comme le disait Clémence Denavite, auteure de « Comment (bien) élever son enfant sans crise de nerfs« : « Montrez-vous parfaitement indifférente à ses cris. Poursuivez ce que vous étiez en train de faire comme si de rien n’était. Attendez qu’il se calme. Au besoin, quittez la pièce. Votre sérénité s’avérera contagieuse. »

Il doit présenter ses excuses

Qui cherche à savoir comment punir son enfant, doit apprendre à son enfant à présenter ses excuses.

Aucune réparation ne se fait sans excuses. En demandant à votre enfant de présenter ses excuses, vous lui demandez de fournir un vrai effort. Cette punition est payante. En plus, elle est très éducative.

Il doit réparer son erreur

Quelle est la faute commise par votre enfant ? Peut-il la réparer ?

Si oui, alors il doit réparer son erreur. Par exemple, sous l’effet de la colère il a cassé des verres, ou a semé du désordre dans la maison, alors il doit remettre l’ordre en nettoyant les débris des verres cassés ou en rangeant tout ce qu’il a désordonné.

Ce type de punition responsabilise votre enfant. Ainsi, il réfléchira par deux avant de poser des actes – même sous l’effet de la colère.

La privation

La privation est sans aucun doute la punition préférée des parents. Mais vous êtes-vous déjà demandé si elle était efficace ?

Vous pouvez priver votre enfant de sorties, de la télévision, des jeux vidéo, ou d’autres choses. Cependant, si la privation ne porte pas sur quelque chose qui ne l’intéresse pas, cela n’aura aucune portée. Pire, cela peut vous discréditer.

Si vous devez priver votre enfant, assurez-vous qu’il s’agisse de quelque chose qui a de la valeur pour lui – quelque chose qui lui tient vraiment à cœur.

Cependant, assurez-vous de limiter la durée de cette punition. Elle doit être courte. Aussi, ne le privez pas de dessert ou des activités physiques. Pourquoi ? Parce que cela va porter atteinte à ses besoins fondamentaux.

 

Petite astuce: la privation du téléphone est un moyen efficace – chez presque tous les enfants. Car ils se trouvent déconnecté de leur monde virtuel.

Punir son enfant peut être bénéfique quand c’est fait de la bonne manière. En fonction de son âge, de sa faute et de ses centres d’intérêt, donnez-lui la punition la mieux adaptée.

Et vous, avez-vous d’autres astuces sur comment punir son enfant efficacement ?

comment vite se muscler

No comments yet

Leave a Reply

CommentLuv badge

 Name: Email: We respect your email privacyPowered by AWeber Email Marketing